Saint-Yvoine animation

Bienvenue sur le site de Saint-Yvoine animation !

 

 

trail 2016 

 

Les coureurs ont pu apprécier les beaux paysages offerts par les parcours des 12 et 23 km.?   © Photo Antoine Jourdet

 

 

Pour le compte de la 7 e édition du Trail du Neyrand, les coureurs étaient venus nombreux pour se heurter aux tracés des sommets de Saint-Yvoine.

Alors que les festivités commençaient dès 8h30 avec les marcheurs sur 12 et 23 km, les coureurs du Trophée Jacques-Coquelin se lançaient à l'assaut des tracés (12 et 23 km) passionnant offrant des points de vue imprenables sur le Massif du Sancy, la Chaîne des Puys et les monts du Forez.

Les parcours avaient un dénivelé de 610 mètres sur le 23 km et de 373 mètres sur le 12 km. Au-delà du cadre plaisant qu'offraient les environs de la commune de Saint-Yvoine, le soleil faisait son apparition progressivement au cours de l'épreuve, venant réchauffer les coureurs en cette matinée bien fraîche.

Le départ des deux courses fut donné à 10 heures ; Mathieu Bouquet bouclait les 11 km en tête (51'07) en devançant Jean-Philippe Limouzin et Jean-Baptiste Landry, arrivés respectivement second et troisième.

Du côté des féminines, Ludivine Bayle termina le parcours des 11 km en première (1 h 08'36), largement en avance sur Catherine Rouchy et Morgane Fouilhoux, venues compléter le podium féminin quelques minutes plus tard.

 

Sur l'épreuve du 23 km, Sylvain Azevedo arrivait très largement en tête. L'habitué des trails n'en est pas à sa première victoire ; il parvenait même à pulvériser l'ancien record du 23 km du Trail du Neyrand en l'améliorant de quasiment 8 minutes (1 h 36'44). Derrière, Fabrice Lonchambon (2 e) et Telmo Fernandez (3 e) arrivaient une dizaine de minutes plus tard.

Peu après, la première féminine (Badia El Hariri) terminait les 23 km en 2 h 02'15. Coralie Jamon finissait deuxième en 2 h 06'28 puis Charlotte Vignac décrochait la troisième place en 2 h 15'53.

Les podiums

12 km. Messieurs : 1. Mathieu Bouquet (51'07), 2. Jean-Philippe Limouzin (51'14), 3. Jean-Baptiste Landry (52'59). Dames : 1. Ludivine Bayle (1 h 08'36), 2. Catherine Rouchy (1 h 14'42), 3. Morgane Fouilhoux (1 h 17'08).

23 km. Messieurs : 1. Sylvain Azevedo (1 h 36'44), 2. Fabrice Lonchambon (1 h 43'00), 3. Telmo Fernandez (1 h 44'01). Dames : 1. Badia El Hariri (2 h 02'15), 2. Coralie Jamon (2 h 06'28), 3. Charlotte Vignac (2 h 15'53).

 

 

Crédit photo : Antoine Jourdet - Article  La montagne 03/10/2016

 

 

aveyron
Le moment au pied du viaduc méritait d’être immortalisé par une photo.

 

Chaque mois l'association Saint Yvoine animation propose une activité, après le loto, la sortie quad, une visite dans la région de Millau s'est déroulée le samedi 30 mai. Les 30 personnes ont pris place dans le bus pour un départ à 6 h 15 précises, direction le sud.

A 10 heures le groupe arrivait à Roquefort, accueilli par leur guide pour une visite commentée des caves de Roquefort Société, une découverte pleine de surprises qui s'est terminée par une dégustation des différents crus de production. Après le déjeuner pris en ville, les visiteurs ont repris le bus pour une visite guidée du jardin des explorateurs sous le viaduc de Millau, l'occasion de découvrir l'ouvrage autant sur l'aspect technique que visuel.

En fin d'après midi retour à Saint- Yvoine, des souvenirs plein la tête, tous les participants se montraient ravis du programme et de l'ambiance de cette journée de quoi donner des regrets à ceux qui n'ont pas profité des places restées disponibles dans le car. 


Crédit photo : Guy Pomarede - Article  La montagne 10/06/2015

Chaque mois l'association Saint Yvoine animation propose une activité, après le loto, la sortie quad, une visite dans la région de Millau s'est déroulée le samedi 30 mai. Les 30 personnes ont pris place dans le bus pour un départ à 6 h 15 précises, direction le sud.

A 10 heures le groupe arrivait à Roquefort, accueilli par leur guide pour une visite commentée des caves de Roquefort Société, une découverte pleine de surprises qui s'est terminée par une dégustation des différents crus de production. Après le déjeuner pris en ville, les visiteurs ont repris le bus pour une visite guidée du jardin des explorateurs sous le viaduc de Millau, l'occasion de découvrir l'ouvrage autant sur l'aspect technique que visuel.

En fin d'après midi retour à Saint- Yvoine, des souvenirs plein la tête, tous les participants se montraient ravis du programme et de l'ambiance de cette journée de quoi donner des regrets à ceux qui n'ont pas profité des places restées disponibles dans le car.

 

 

journee sport
Enseignement de toutes les consignes pour affronter les éléments en toute sécurité.

 

Encouragée par la réussite de l'année précédente, l'association Saint Yvoine Animation a renouvelé l'organisation de deux journées multisports.

Il y en avait pour tous les goûts

Avec un programme varié les adeptes ont pu se défouler dans une ambiance de pure camaraderie. Avec 10 km de VVT, une épreuve de tir à l'arc et 2 km de course à pied, le triathlon a ouvert la manifestation. Installés autour du court de tennis, la pétanque, le tennis de table et une démonstration de Karaté ont créé d'autres points d'animation.

 

Le match de beach rugby a lui aussi tenu s'est promesses, adultes et enfants se sont affrontés avec un score fleuve et sept points de suture. En collaboration avec le club Arverne de plongée sous-marine, le dimanche était consacré à la plongée sous-marine, dans le cadre agréable de l'Hacienda sur le domaine de la tour de Rochefort, avec un peu d'appréhension, les amateurs ont défié la fraîcheur de la piscine et découvrir les sensations de ce sport avec à l'issue, un diplôme de baptême.

 

Crédit photo : Pomaréde Guy- Article  La montagne 23/09/2015

 

 

 

arrivee trail
Tête du 23 km main dans la main.

 

Ce fut dans la brume matinale de Saint-Yvoine que les 96 engagés au trail du Neyrand se lançaient à l'assaut de ce parcours éprouvant, hier matin, à 10 heures, pour la 6 e édition.

Les participants avaient le choix entre un parcours de 12 km (400 m de dénivelé) et un de 23 km (700 m de dénivelé) qui avaient en commun les 10 premiers kilomètres.

« C'est un parcours assez difficile. Il passe par trois massifs », expliquait Jacques Coquelin, le sportif et président de Saint-Yvoine Animation. De plus, afin d'éviter le goudron au maximum et de profiter de l'environnement, les organisateurs ont, cette année, modifié le parcours. C'était donc une première pour ces deux distances.

Julien Pineau, le vainqueur du 12 km en 56'08'', a pu s'exprimer : « Je suis déjà venu l'an passé pour le 7,5 km. Cette année, le parcours a changé, surtout au début. C'est un parcours exigeant. Il y a peu de plat ou de moments de récupération. »

Le 23 km, pour sa première édition, a couronné deux vainqueurs ex æquo en 1 h 44'34''.

 

« Ça fait du bien quand ça s'arrête, disait en souriant Quentin Leplat. C'est une course conviviale, mon concurrent m'a suivi et soutenu tout le long. C'est sympa d'arriver comme ça. »

« C'est une course coup de coeur, qui me permet de retrouver des amis. Le parcours est sympa avec vue sur la chaîne des puys. Cela fait plaisir de pouvoir terminer à deux de cette manière », précisait l'autre vainqueur ex æquo, Anselmo Rodrigues.

 

Crédit photo : Axel Fedlaoui- Article  La montagne 05/10/2015

 

 

 

 
interquartier2016
Le toboggan géant aura été l'attraction préférée des petits comme des grands.

Organiser une fête champêtre avec une météo de la Toussaint était un challenge délicat. L'équipe de Saint-Yvoine Animation a relevé le défi.
160 convives Bien sûr, il fallait composer avec les averses pour le déroulement des différents jeux destinés à une confrontation interquartiers. Tout au long de l'après-midi, sous la conduite de Yannick Levet au micro et Hervé Antony au chrono, les épreuves se sont succédé dans la joie et la bonne humeur.
Pendant ce temps, Stéphane Guillot, maître rôtisseur, surveillait la broche et la cuisse de bœuf servie, en début de soirée, aux 160 convives installés sous les barnums de l'association. Malgré les circonstances, l'ambiance était au rendez-vous, de quoi redonner le moral à la présidente, Brigitte Coquelin, qui a passé sa journée à scruter le ciel plutôt incertain.

 

Crédit photo : Guy pomarède- Article  La montagne 23/06/2016