Saint-Yvoine animation

Bienvenue sur le site de Saint-Yvoine animation !

 

 

 

arrivee trail
Tête du 23 km main dans la main.

 

Ce fut dans la brume matinale de Saint-Yvoine que les 96 engagés au trail du Neyrand se lançaient à l'assaut de ce parcours éprouvant, hier matin, à 10 heures, pour la 6 e édition.

Les participants avaient le choix entre un parcours de 12 km (400 m de dénivelé) et un de 23 km (700 m de dénivelé) qui avaient en commun les 10 premiers kilomètres.

« C'est un parcours assez difficile. Il passe par trois massifs », expliquait Jacques Coquelin, le sportif et président de Saint-Yvoine Animation. De plus, afin d'éviter le goudron au maximum et de profiter de l'environnement, les organisateurs ont, cette année, modifié le parcours. C'était donc une première pour ces deux distances.

Julien Pineau, le vainqueur du 12 km en 56'08'', a pu s'exprimer : « Je suis déjà venu l'an passé pour le 7,5 km. Cette année, le parcours a changé, surtout au début. C'est un parcours exigeant. Il y a peu de plat ou de moments de récupération. »

Le 23 km, pour sa première édition, a couronné deux vainqueurs ex æquo en 1 h 44'34''.

 

« Ça fait du bien quand ça s'arrête, disait en souriant Quentin Leplat. C'est une course conviviale, mon concurrent m'a suivi et soutenu tout le long. C'est sympa d'arriver comme ça. »

« C'est une course coup de coeur, qui me permet de retrouver des amis. Le parcours est sympa avec vue sur la chaîne des puys. Cela fait plaisir de pouvoir terminer à deux de cette manière », précisait l'autre vainqueur ex æquo, Anselmo Rodrigues.

 

Crédit photo : Axel Fedlaoui- Article  La montagne 05/10/2015

 

 

 

 
interquartier2016
Le toboggan géant aura été l'attraction préférée des petits comme des grands.

Organiser une fête champêtre avec une météo de la Toussaint était un challenge délicat. L'équipe de Saint-Yvoine Animation a relevé le défi.
160 convives Bien sûr, il fallait composer avec les averses pour le déroulement des différents jeux destinés à une confrontation interquartiers. Tout au long de l'après-midi, sous la conduite de Yannick Levet au micro et Hervé Antony au chrono, les épreuves se sont succédé dans la joie et la bonne humeur.
Pendant ce temps, Stéphane Guillot, maître rôtisseur, surveillait la broche et la cuisse de bœuf servie, en début de soirée, aux 160 convives installés sous les barnums de l'association. Malgré les circonstances, l'ambiance était au rendez-vous, de quoi redonner le moral à la présidente, Brigitte Coquelin, qui a passé sa journée à scruter le ciel plutôt incertain.

 

Crédit photo : Guy pomarède- Article  La montagne 23/06/2016

 

 

expos
Tamara Ivanda aux cotés de Jacques Coquelin, président de Saint-Yvoine animation.


Invitée par Saint-Yvoine Animation, Tamara Ivanda a présenté un aperçu de ses 'uvres le week-end dernier dans l'église. Habituée des expositions depuis 1996, Tamara Ivanda, ancienne élève de l'école des Beaux Arts de Bourges montre une large préférence pour l'art abstrait, elle avoue « je me sens bien dans l'abstraction car cela me permet de me libérer et d'exprimer mes émotions à travers la matière et la couleur. Mes toiles ne s'expliquent pas elles se ressentent, elles nous font ou pas vibrer. Chacun est libre de voir ce qu'il veut et de l'interpréter à sa façon. »

 

En dehors des expositions, l'artiste partage sa passion avec le public, elle anime l'association Récré'Arts à Sainte-Florine et intervient en milieu scolaire, éducatif et social.


Crédit photo : Guy Pomarede - Article  La montagne 17/04/2015

 

 

sortie quad
Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro, top départ.

 

Pour la cinquième année consécutive, l'association Saint-Yvoine Animation proposait de découvrir l'Auvergne en randonnée Quad et moto.

Fidèles au rendez-vous, douze équipages se sont retrouvés, dimanche dernier, devant la mairie pour vivre un moment d'exception sur les contreforts occidentaux du Cézallier dans la zone des Hautes- Couzes.

Il était 8 h 30 lorsque le président a libéré les machines pour un périple voisin de 150 km, une manière originale et sympathique de faire du tourisme agrémenté de sensations fortes.

Sans prendre trop de risque et sans incident majeur, le groupe a sillonné les pistes en alternant les passages plus ou moins délicats dans la région de Courgoul, Chassagne ou la vallée de Rentière. Vers 13 heures les pilotes entraient dans Ardes-sur-Couze où une douzaine de supporters les attendait pour l'assistance mais aussi partager le repas à base de cuisses de grenouilles. Le retour s'est effectué dans de bonnes conditions avec une météo plutôt favorable.


Crédit photo : Guy Pomarede - Article  La montagne 05/05/2015

Les marcheurs récompensés par un repas

 

1988836
Au sommet de la première difficulté, le groupe reprend son souffle.


Pour sa troisième édition la randonnée semi-nocturne a connu un franc succès, en effet, de 24 en 2013 le nombre de participants est passé à 84, répartis sur les deux parcours. Il était 17 h 30 lorsque le premier groupe a pris le départ du 14 km, puis, une heure plus tard, les 24 marcheurs restants se sont lancés sur le circuit de 7 km.

Dans une ambiance des plus conviviales, sans esprit compétition, l'épreuve s'est déroulée comme prévu. A l'issue, vers 21 heures tous ceux qui le souhaitaient pouvaient se retrouver dans la salle des fêtes pleine à craquer pour déguster les moules frites. Une nouvelle fois le président Jacques Coquelin ne pouvait dissimuler sa satisfaction. Il a fixé le prochain rendez-vous, pour un loto, le samedi 28 mars à 20 heures dans la grande salle de l'Hacienda sur le domaine de la Tour de Rochefort.

Photos de la randonnée

Crédit photo : Guy Pomarede - Article  La montagne 13/03/2015